Aujourd’hui

Capture d'écran 2018-02-14 10.12.10.png

Aujourd’hui j’avais une échéance importante. De celles qui me paralysent dès le moment où j’en prends connaissance. Une chance que la date soit tombée il y a une semaine seulement.
De ce rendez-vous je ressors avec une bougie que j’adore, une petite sélection parfaite de livres et le coeur léger.
Sur le chemin du retour, alors que je flottais quelques centimètres au-dessus du sol en sifflotant le générique des Teletubbies, je me faisais la réflexion que ma vie ressemblait quand même de plus en plus à une succession de phases d’angoisses et d’autres de soulagement.
Je me suis dit qu’il aurait fallu cette semaine encore que je me souvienne de toutes les fois où je m’étais mis la rate au court bouillon pour réaliser, sitôt l’échéance passée, que ça n’en valait pas la peine.
Mais « je ne fais jamais deux fois la même erreur, je la fais 128 fois, pour être sûre. »
Il faut que je me rende à l’évidence, je crois bien qu’à ce niveau-là je suis indécrottable. Alors à défaut d’être zen, je tente d’être optimiste. Et je me console en me disant que sans moment d’angoisses, pas de moments de grâce. « Le meilleur moment au ski c’est quand on enlève les chaussures », a toujours défendu mon père.
J’enlève mes chaussures de ski en toutes saisons, plusieurs fois par semaine, et je goûte autant de fois le plaisir d’en être débarrassée.
Je ne vous en dis pas plus pour le RV, mais vous avez quelques indices.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s