Mozart est mort

Capture d'écran 2018-02-12 10.07.28

Mozart est mort, Augustin aussi, et il avait 22 ans. À Rouen, où j’ai grandi, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre. On connaît tous quelqu’un qui connaît Augustin. Et puis il est mort à 22 ans dans des circonstances tragiques, comme s’il était possible de mourir à 22 ans dans des circonstances plaisantes, lesquelles, par exemple ? Pendant une séance de yoga ? Devant une bonne série ?
Augustin est mort, et pour sa famille, il faudra bien faire cohabiter ces trois mots qui vont si mal ensemble.
Mais Augustin n’avait pas prévu de mourir ce soir-là, et certainement pas à cet âge-là.
D’ailleurs Augustin n’avait pas prévu de mourir du tout, parce qu’il avait encore l’âge où on croit que ça n’arrive qu’aux autres. Alors il n’a pas eu le temps de finir sa phrase. Dans son malheur, Augustin a eu de la chance. Il a grandi dans une famille aimante, au sein de laquelle il a une sœur, Dorothée, qui écrit divinement bien. Alors un jour Dorothée a pris son courage et un stylo à deux mains, et elle a dit tout ce qu’Augustin n’avait pas eu le temps de dire.
 » J’aurais aimé que ma mort ne soit que temporaire. Qu’elle ne soit qu’une pause dans ma vie, une sorte de coma profond après lequel j’aurais repris le dessus. Car d’ici, maintenant, je saisis l’incroyable fécondité d’une seconde chance. ». Si Augustin ne s’est jamais réveillé et est mort « comme une rock star », il a eu la chance, grâce à sa sœur Dorothée, de raconter dans un livre tout ce qu’il avait appris de la possibilité de mourir.
Dorothée a eu la gentillesse de me faire lire son manuscrit au printemps, et je l’avais adoré. Elle a choisi l’autoédition, et vous pouvez maintenant le découvrir en format numérique ou papier.
On ressort de cette lecture avec une furieuse envie de vivre. Ok, on sait qu’on a qu’une vie. Ou qu’on en a deux, et que la deuxième commence quand on comprend qu’on en a qu’une.
Mais on ne l’a toujours entendu que de la bouche de vivants, et ça sonne différemment quand c’est un mort qui vous le dit, et qui en 119 pages vous ramène à la vie.
Son blog
Son livre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s