La big niouse (de 3,6 kilos)

Bon je crois que le suspens a assez duré. Vous voulez du scoop ? Bah vous allez en avoir. J’ai pondu. Si si, je vous jure. Bon pas à l’instant hein, la grossesse, c’est bien, mais pendant 17 mois, moins. 

Au mois de juin. Le 4, si vous voulez tout savoir. Enfin, « tout » savoir, non. Je ne raconterai pas tous les détails croustillants de ma mise à bas. Surtout que c’est pas si croustillant que ça. C’est déchirant plutôt. Au sens propre. Et « propre » est un grand mot. 

J’aurais envie de vous dire que c’était trash et rock n roll parce que je vous connais bande de petits pervers c’est ça qui vous fait kiffer votre race (et hop on glisse l’air de rien qu’on peut avoir donné la vie et parler encore comme une jeune conne). Mais non, je ne pourrais même pas. Parce que c’était plus ambiance contes de fées.

Avec une princesse qui sort de son Royaume. Oui, ça y est, c’est dit : ma fille est une princesse. Et ma chatte un Royaume. 

Pour celles qui n’ont jamais accouché et qui se demandent : « Aloooors, ça fait quooooi ? »

Je dirais juste : ça fait mal. 

Moins que de se prendre le petit doigt de pied dans un meuble, mais plus longtemps. 

Et pour celles à qui l’on a dit : « Mais je te jure sur la tête de mon enfant quand on te pose ton bébé sur toi, t’oublies toute la douleur ». 

Là, je dirais juste : conneries. Et si par bonheur tu oublies, ton épisio se chargera de te la rappeler. 

Ceci étant dit (et dire que pendant des années je pensais qu’on disait « sociétant dit » et j’ai dû le mettre 10 fois dans des articles, tu m’étonnes que ça soit la crise de la presse), ceci étant dit donc, de ces premiers instants, je vous épargnerai tous les côtés magiques. Tout le reste, quoi. Le premier regard, les heures passées à la regarder dormir, l’odeur de son cou qui fait tout oublier sauf le spectacle des heures passées à la regarder dormir. Et l’impression que si on m’avait réveillait (encore aurait-il fallu que je dorme) pour me dire que ce n’était qu’un rêve, je l’aurais cru tellement c’était beau. 

Je vous dirai encore moins que c’est toujours le cas, parce que vous ne me croiriez pas. 

%d blogueurs aiment cette page :