J’suis de mariage !

Ouais je suis de mariage chez la fille à ma tante.

Naaaaan je déconne je suis invitée au mariage de la fille de ma tante. Qui elle-même est la soeur de ma mère. T’as cru que c’était beaufland ici ou quoi ?

Et là tu te dis : « quelle sale bourgeoise celle-là oh la la la pauvre avec ce temps de daube elle a quand même pas de chance, elle mérite tellement mieux, une grande âme comme elle. »

Et le pire c’est que tu sais même pas où il est le mariage, mais comme Evelyne Dhéliat elle t’a dit que de Lille à Marseille en passant par Clermont-Ferrand (si je te dis que pour trouver une ville cohérente dans ma phrase j’ai tapé « ville milieu de la France » sur Google tu me crois ?) ça serait kif kif bouricot, vache qui pisse et pelage de meules, tu te dis que t’as même pas besoin de savoir.

Et là je te réponds que c’était sans compter sur ma grand-mère.

Mamie Tatie elle s’appelle.

Tatie c’est parce qu’elle s’appelle Antoinette. Tu me dis si tu t’ennuies hein

Il y pas longtemps, je l’ai eue au téléphone et je lui ai  dit que j’espérais qu’on aurait du beau temps. Te moque pas, moi aussi j’ai le droit de dire des banalités, de temps en temps.

Elle m’a dit de pas m’inquiéter, elle avait commandé du beau temps aux bonnes soeurs.

« Gné ? » je lui ai dit.

Je savais qu’elle priait pour que ma soeur ait son bac, que mon cousin réussisse ses exams, que ses amis retrouvent la santé, que moi je retrouve une race. Mais les commandes, on m’avait pas appris au cathé. Si j’avais su j’aurai continué encore un peu histoire de commander les nouvelles bottes de chez Comptoir des Cot la paix dans le monde.

En fait, le principe est simple : »Avant la guerre, on portait des oeufs à Ste Claire pour demander le beau temps. Aujourd’hui, la congrégation de xxx* a pris le relai, et elle accepte même les chèques. »

Quelle souplesse dans la procédure, ces bonnes soeurs.

Je vois bien votre moue dubitative. Et bien sachez qu’il y a déjà eu 4 mariages de cousins cousines dans la famille de ma mère. Je te le donne en 1000, 4 fois il a fait beau temps.

Il y a juste un jour où c’était à la limite du supportable. Genre caniculaire. C’était au moment du passage à l’euro. Mes grands-parents avaient juste omis ce petit détail. Et donné en euros ce qu’ils pensaient donner en francs.

Alors forcément il avait fait 6,5 fois plus chaud que prévu. 

Aujourd’hui ça se présente pas mal. Les grands-parents de la famille adverse ont donné aussi. Ca risque d’envoyer doublement du pâté.

Une aubaine, on échappera peut-être même au trop fameux « mariage pluvieux mariage heureux »

Kmille, en mode dommage-que-je-crois-pas-en-Dieu-sinon-j’aurai-repris-le-cathé-et-les-scouts

* Le nom de la congrégation reste sous silence à la demande express de Tatie, gentiment persuadée que vu le miliiard de lecteurs de ce blog, d’ici à ce qu’une bonne soeur tombe dessus ya pas loin.

%d blogueurs aiment cette page :