Z’auriez pas un euro ?

Je suis sollicitée tout le temps. Je dois avoir une tête de brave fille qui ne saura pas dire non.

D’ailleurs, c’est pas complètement faux, quand je ne donne pas à quelqu’un qui me demande de l’argent, ça me brise le cœur et je passe une journée de merde.

J’habite à Paris. Vous comprendrez aisément pourquoi je passe beaucoup de journées de merde.

Malheureusement, j’ai beau être une brave fille au petit cœur fragile, j’ai pas de quoi donner à chaque fois. Souvent donc, je dis non. Mais j’ai pas encore tout à fait le truc pour dire non. Du coup j’observe comment ils font, les autres.

Il y a ceux qui disent « Non j’ai rien du tout ». Tu vois, j’ai deux poches sur le devant de mon jean, deux derrières, et un cabas dans lequel je pourrai faire entrer une famille de somalien mais non. J’ai rien. Juste du matériel de couture et une clé de 12, au cas où. Et le paquet de cloppes que je m’apprête à acheter je vais le payer en épingles à nourrice.

Il y a ceux qui secouent leurs mains avec un regard déçu l’air de dire « bah non t’as vu il y a rien ».
Ah attends reviens, autant pour moi, j’avais pas vu j’ai un billet de 5 euros coincé entre le majeur et l’annulaire de ma main droite.

Il a ceux qui ne répondent pas ; Même à un chien on lui donne un regard quand il aboie. Ceux-là, je ne les comprends vraiment pas.

Il y a ceux qui disent « J’ai pas d’espèces ». Genre c’est vraiment ballot parce que je t’aurais bien donné un petit quelque chose dis ! Et si le clodo il prend les chèques, tu le dégaines vraiment ton stylo ?

Il y a ceux qui disent « J’ai pas d’argent ». Tu vois mec, je suis comme toi, j’ai pas d’argent. C’est vrai je suis propre et sapé, je pars pour ma journée de boulot, mais ne te méprends pas je suis payé en Haribo. J’ai eu une prime récemment, je t’offre un rouleau de réglisse ?

Il y a ceux qui disent « Oui tiens. Non je rigole. » Ceux-là ils sont vraiment pas sympas.

J’ai beau retourner le problème, je trouve pas de bonne réponse. Et je me surprends à dire non, désolée, avec un sourire désolé, et le pire c’est que je le suis vraiment, désolée, de devoir refuser à 10 après avoir donné à un. Mais c’est pas ça qui leur donnera à bouffer.

Kmille, en mode et-vous-vous-faites-comment ?

%d blogueurs aiment cette page :