Il (m’) en faut peu pour être heureuse

Au moment où je vous parle, je ressens une satisfaction personnelle que ça faisait un bon bout de temps que j’avais pas ressenti comme ça, sauf peut-être le jour de mon permis. (Forcément j’en étais à 69 heures de cours en plus de la conduite accompagnée, et c’était le jour du troisième anniversaire de l’obtention de mon code, donc si je le loupais je repartais à zéro).

Quand ce matin, pour le boulot, on m’a demandé de graver un CD, j’ai cru que c’était la fin. La fin de mon boulot, la fin de ma vie, la fin du monde.

Journée grise, morne, à me demander comment j’allais bien pouvoir faire pour régler le problème. J’ai bien essayé de me débrouiller. J’ai pris le premier CD qui m’est tombée sous la main, j’ai fait un petit pomme+A (« tout sélectionner » pour les incultes du Mac) et un gros « Mettre à la corbeille ». Ct’ enfoiré n’a pas voulu.

J’ai tapé sur Google « Comment qu’on fait pour graver un CD », « Comment qu’on fait pour enlever les chansons d’un CD si on veut mettre des photos à la place dessus », « Comment donc faut-il dont faire-t-il donc pour faire en sorte que les photos soient sur un CD ». J’ai rien compris.

Après j’ai tapé « Comment faire quand on est au chômage et qu’on a plus un rond pour payer son loyer ? », « Comment disparaitre sous terre quand on se rend compte qu’on est tellement buse qu’on sait pas graver un CD », et « Est-ce que c’est grave quand on a une boule dans le ventre parce qu’on sait pas graver un CD ? » Toujours pas de réponse qui tenait debout.

J’ai voulu arrêter ce travail qui « de toute façon c’est pas mon truc ça
n’a jamais été mon truc en fait je crois que j’aime pas écrire de toute
façon j’aime pas la vie. »

Puis j’ai pris les choses et mon téléphone en main (merci Ben, Léo et Val). J’ai demandé de l’aide. Je me suis mis un coup de pied au cul pour aller acheter un CD. Oui, rien que ça. J’ai trouvé. J’ai inséré. J’ai glissé-déplacé et j’ai cliqué sur Graver.

Ca a gravé.

Je vous jure ça a gravé.

En trois minutes, course comprise, j’ai gravé un CD.

Je me sens légère et beaucoup moins con qu’il y a 4 minutes.

Je crois même que je pourrais conquérir le monde.

Kmille, en mode et-je-fais-le-plus-beau-métier-du-monde-et-vive-la-vie

%d blogueurs aiment cette page :