J’adore les gens qui se font larguer

J’adore les gens qui se font larguer. Surtout quand moi aussi. Ce que je veux dire, c’est qu’il y a rien de mieux pour vous remonter le moral qu’une copine qui se fait larguer.

Cruauté et sadisme vous direz-vous… Point, du tout, diantre que nenni. Objectivité, rien de plus mon ami.

Parce qu’une fois que t’as réalisé que ton ex, non tu ne le verras plus jamais (ou alors quand tu le verras ça te déchirera les entrailles alors tu décideras de plus le voir ça te fera moins mal aux entrailles), que oui il en trouvera une autre de gonzesse, que non le truc super marrant que t’es en train de vive tu pourras pas lui raconter, que oui un jour tu diras « mon ex » sans que ça t’écorche la bouche, une fois que tu as réalisé tout ça, tu crois que le plus dur est fait.

Et bah non, détrompe toi, le pire c’est après qu’il arrive. Le pire c’est de te rendre compte que son odeur, tu la retrouveras pas ailleurs, ni la forme de ses mains, ni le ton de sa voix, ni sa façon de bouger, ni la petite fossette qu’il a quand il sourit discrètement.

Et là, par je ne sais quel processus bizarre, tu finis par te dire que t’es passé à côté du seul ou de la seule qui avait un tel sourire, des telles mains, une telle voix, une telle façon de bouger et une telle fossette.

Mais quand en face de toi tu as une copine qui a les yeux rougis d’avoir trop pleuré, qui t’écoute par politesse mais que tu vois bien qui est en train de se refaire le film de sa relation (si la relation a duré 7 ans tu peux être sur(e) que t’aurais pissé dans un violon ça aurait fait le même effet), tu te dis que t’es pas la seule à ressentir ce que jusqu’à la minute d’avant tu croyais avoir inauguré comme sentiment.

Et quand elle te parle de la façon dont il conduisait, dont il riait, dont il riait avec sa fossette, t’as envie de lui dire « Arrête toi aussi il avait la fossette ????!!!! »

Bah ouais meuf mais le pire c’est que presque tous ils l’ont la fossette. Et que s’ils l’ont pas, ils ont la nuque, le dos ou même l’orteil qui rendrait dingue n’importe quelle nana qu’il aurait planté.

Et de voir qu’il y en a aussi qui peuvent te décrire précisément ce que tu ressens quand t’es seule, ça te fait réaliser qu’en fait t’es pas sil seule.

Bref, j’adore les gens qui se font larguer. Mais si tu meurs de faim ou que tu n’as plus d’amis, raconte-moi ton histoire ça me plaira peut-être aussi.

Kmille, en mode sans-pitié

%d blogueurs aiment cette page :