Leçons de vie

Chausser du 41, c’est pas facile à vivre tous les jours
Ma sœur Bertille, qui souffre du même mal, me l’avait fait remarquer un soir, alors qu’elle peinait à se déplacer parmi les clients assoiffés dans un bar.
A l’arrière d’un scooter, peu importe la position, il y en a toujours un bout qui ressort. 

Ne jamais faire confiance à une barrière
Jusqu’à ce jeudi, je faisais encore confiance aux barrières. Plus aux radiateurs par contre, depuis l’âge de 6 ans, où l’un d’eux m’avait violemment agressé le front alors que je me posais gracieusement par terre.
Aujourd’hui, je le sais, la barrière est fourbe. Derrière ses airs inoffensifs, la barrière vous emprisonne un pied en moins de temps qu’il faut pour le dire, et se refuse obstinément à le lâcher. Pour peu que le chauffeur se refuse dans le même temps obstinément à ralentir, c’est le début de la fin.

Les pâtes, c’est bon pour la santé
Je ne me nourris que de pâtes. Attention, je varie : parfois je mets du beurre, parfois de la crème. Parfois, je mets même les deux. Soi-disant qu’il faut manger de la viande pour être solide. Et bah mon pied à moi il peut faire du 180° autour de ma cheville.

La prochaine fois je mettrais un peu de lardons
Oui, parce que les 180° autour de la cheville, il les fait pas avec beaucoup de plaisir. Dans la guerre, il laisse quand même un orteil fracturé.

Mieux vaut s’adresser à un médecin adéquat

Parce que appeler un psychiatre et lui raconter le pied, la barrière, les 180° et tout le reste, même s’il est très gentil, il peut pas faire grand chose.
Oui mais c’est pas ma faute, c’était marqué en tout petit dans les pages jaunes.

Je suis maudite du pouce
En 24 ans de vie (pleine d’aventure et de risque à un point que tu peux même pas t’imaginer), je ne me suis cassé que deux choses : le pouce de main, et le pouce de pied.

Quand je dis que j’ai la poisse, c’est pas pour du faux

L’orteil, c’est, avec ses autres copains doigts de pied, la seule partie du corps qui ne se soigne pas.
Je me casse quelque chose tous les 12 ans en moyenne. Il fallait que ça soit le premier jour de la grève.

Kmille, en mode en-grève-d’orteil-qui-bouge

%d blogueurs aiment cette page :