Adieu anonymat, bonjour célebrité

Si j’avais su dessiner comme Penelope Joli-coeur, j’aurais pu vous annoncer la nouvelle d’une façon originale. Mais je ne sais pas dessiner comme Penelope, et je sais pas dessiner tout court. (Et en plus si je savais je saurais pas comment mettre mon dessin sur le blog. Bref, c’est un vrai bordel). Et si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle.

Tout ça pour dire que du coup, je préfère ne pas encore vous annoncer que dans votre journal 20 minutes de demain, il y aura une petite interview de moi avec même peut-être une petite photo. Je vous laisse donc sur votre faim.

C’est pour un article sur les rapports entre les sites et les blogs, c’est grâce au magazine en ligne Elle adore et à sa gentille équipe, pour qui je travaille, et aussi grâce à un gentil journaliste et à un non moins gentil photographe de 20 minutes.

Et si j’ai changé de bannière c’est grâce à mon gentil frère. Et si vous pouvez désormais voir ma tronche, c’est grâce à une photo de ma gentille soeur.

J’en profite pour remercier mes gentils parents de m’avoir donné la vie, et mes gentils grands-parents de leur avoir donné la vie à eux, et à mes gentils arrières grands-parents de.. Ah non eux je les connais pas.

Je tiens aussi à dire qu’avant d’être célèbre, j’étais comme vous, alors ne perdez pas espoir. Je ne changerais pas, c’est promis, je n’oublierais pas d’où je viens (on n’oublie pas Bois-Guillaume city beach comme ça), et je n’oublierais jamais non plus tous ceux qui m’ont soutenu depuis le début.

Kmille, en mode oh-ca-va-si-on-peut-plus-rigoler…

%d blogueurs aiment cette page :