Comment être un séducteur foireux : L’accoste en Lacoste

Je me targue de détenir avec mes camarades de la gente féminine des secrets imperméables à la gente masculine.

Mais s’il y a bien UNE question à laquelle je n’ai pas de réponse vous concernant, oui, vous, hommes qui me lisez, c’est celle-ci : qui vous a fait croire un jour qu’aborder une femme en lui disant : « Vous êtes charmante mademoiselle » pouvait être efficace ?

Ca nous est toutes arrivé au moins une fois : on marche, d’un pas décidé, quand on sent à nos côtés une présence très présente. D’un coup d’oeil furtif à 90°, on aperçoit un homme, le plus souvent en survêtement, doté d’une drôle de démarche.

Exit la période où le jeune trainait des pieds. Désormais, le jeune rebondit, comme monté sur ressorts, en accompagnant ses pas de mouvements saccadés de l’épaule.

Le monsieur a un léger mouvement vertical de la tête, pour vous observer une dernière fois, avant de vous lancer le trop fameux : « Et mademoiselle, vous êtes charmante ! ». (Prononcez « Et mod’mooooozel ! Vous êtes chooormonte »)

Je me dis souvent qu’in jour, un mec a voulu casser le coup de son pote. Et il lui a dit que cette phrase joliment rétro plaisait. Le pote a cru, le pote a dit, le pote a passé le mot. Tout le monde s’y est mis.

Je compte sur vous, femmes, hommes, et autres. Faites circuler, cette phrase n’a jamais permis à personne de conclure.

(Si ?)

Kmille, en mode tout-mais-pas-ça

%d blogueurs aiment cette page :