Une brosse à dents à brosse à langue

« Tu sais maintenant on qu’on est assez proches, je pense qu’il faut savoir se dire les choses simplement. C’est pas facile à entendre ce que je vais te dire mais c’est comme ça qu’on avance… Et je voudrais pas que tu m’en veuilles un jour de l’apprendre par quelqu’un d’autre et de pas te l’avoir dit… C’est dingue ce que tu pues de la gueule. »

J’ai beau chercher, je pense qu’il y a rien de plus dur à dire que ça. A côté, le coup de l’herbe coincé dans la dent ou du bout de pomme de terre sur la joue, c’est de la rigolade.

Petit rappel des règles élémentaires d’hygiène pour que vous n’entendiez (plus ?) jamais cette phrase.

Au moins deux brossages de dents par jour, pendant trois minutes.
Mon petit truc : mettez votre tube préféré du moment, il y a beaucoup de chance pour qu’il dure autour de trois minutes. Mon autre petit truc : Oubliez la hard techno, vos gencives s’en souviendront. Oubliez le Requiem de Mozart, le but n’est pas de se chatouiller les canines, et en plus ça dure trop longtemps.

Un petit passage de fil dentaire entre les dents. Ok, c’est pas très glamour mais je vous demande pas non plus de demander à votre futur ex de vous aider. Et en plus c’est toujours plus glamour que d’avoir des bouts de viande qui macèrent entre les dents.

Le petit plus : Le bain de bouche, après les brossages. Ca fait l’haleine fraîche. Par contre on avale pas (petites coquines) sinon on crache des flammes.

Le gros plus : la brosse à dents à brosse à langue. La mauvais haleine vient souvent de la langue : d’où l’intérêt de la laver minutieusement. Il existe différentes sortes de brosses à langue, vendues en pharmacie.

Mais voilà j’ai un blocage : je ne peux pas acheter de préservatifs en pharmacie, la pharmacienne comprendrait que j’ai l’intention de faire des galipettes ce soir, qui plus est avec quelqun que je ne connais pas encore sur le bout du test HIV.

Je ne peux pas acheter de PQ en supermarché, le caissier comprendrait que, oui, même moi, il m’arrive d' »aller à la selle ».

Je ne peux pas acheter de brosse à langue en pharmacie, la pharmacienne (peut être la même que celle des préservatifs en plus) comprendrait que je me soucie de mon haleine, et que du coup, peut être que je pue de la gueule.

Ces brosses à dents à brosse à langue sont donc un miracle pour moi : ni vu ni connu, me voilà repartie avec ma-brosse-à-dents-qui-a-une-brosse-à-langue-collée-de-l’autre-côté-des-poils.

Verdict : quand vous vous brossez les dents, ça fait une drôle de sensation d’avoir ce gros bout de plastique qui se frotte à votre joue, c’est même plutôt douloureux au début mais c’est comme les chaussures trop petites, on s’y habitue vite. (Ok c’est pas tout à fait pareil les chaussures se détendent aussi un peu mais c’était pour l’image)

Une fois vos quenottes bien propres, vous vous attaquez donc à coup de brossette en plastique à votre langue. On a l’air complètement ridicule, c’est pas très apétissant mais Dieu que c’est agréable ! On sent vraiment la différence au niveau de l’hygiène et l’haleine est fraîche pour longtemps.

Je ne suis pas spécialiste mais il me semble qu’un usage trop long, trop répété ou trop forcé pourrait abimer les papilles. Du coup je ne me brosse la langue que deux fois par jour, et je ne dépasse pas les trois passages de la brosse sur la langue.

Kmille, en mode Fresh

PS 1 : Si comme moi vous avez honte d’acheter des préservatifs en pharmacie, achetez les en supermarchés ou demander à Monsieur de s’en charger. C’est vrai quoi merde c’est pas lui qui vous achète votre pillule !

PS 2 : Si comme moi vous avez honte d’acheter du PQ en supermarchés, dites vous bien cela : même Scarlett Johansson elle chie.

%d blogueurs aiment cette page :