Trompe moi si tu m’aimes (et ne me le dis pas) Episode 2

(Voir billet précédent sinon vous allez me prendre pour une dingue)

Tout à l’heure après avoir posté le billet, j’ai dit à mon cheum : « En fait si tu me trompes une fois je préfère ne pas savoir ».

Et comme dans 99 % des cas où je parle, j’ai regretté ce que j’ai dit. Je m’explique :

Si je lui dis qu’il peut me tromper (puisque ça revient à ça étant donné qu’il n’a rien à perdre sauf son honneur)  , il ya peu de chances pour qu’il ne le fasse pas.

Si je lui dis que je n’accepterais pas d’être trompée, il restera fidèle s’il veut sauvegarder (ctrl S) notre relation. Donc si il m’aime. (Le mot est fort pour nous deux mais c’est le cas pour la plupart d’entre vous, c’est en tout cas tout le malheur que je vous souhaite)

Pour résumer les deux billets de cette incroyable saga des sentiments, si je veux savoir s’il tient à notre relation, j’ai deux solutions :

– Soit j’attends qu’il me trompe et ne me le dise pas

– Soit je lui suggère fortement de ne pas me tromper.

Je vais peut être choisir la deuxième.

Kmille, en mode réconciliée avec l’amour

%d blogueurs aiment cette page :